Informations sur le pays

L'un des pays les plus densément peuplés au monde, le Japon est une île d'Asie orientale située dans l'océan Pacifique. Le japonais est la langue officielle. Son économie est la troisième plus importante au monde, rivalisant seulement avec les États-Unis et la Chine. Le Japon compte beaucoup sur les exportations pour faire tourner son économie. Il exporte du matériel de transport, des véhicules à moteur et une variété de métaux. Le produit intérieur brut (PIB) du Japon est le deuxième de la région Asie-Pacifique.

Contrats de travail

Les entreprises qui emploient plus de 10 personnes doivent rédiger un contrat comprenant les détails de la rémunération, les heures de travail, les pauses, les jours de repos et les congés, les horaires des équipes et d'autres conditions liées à l'emploi. Le contrat de travail doit être rédigé en anglais. Le contrat de travail est nécessaire pour les emplois à temps partiel et doit inclure l'éligibilité aux augmentations de salaire et aux primes ainsi que l'éligibilité à la retraite. La plupart des contrats de travail au Japon sont d'une durée indéterminée, avec une période d'essai de trois à six mois. Les employeurs ne sont pas tenus de procéder à une vérification des antécédents avant l'embauche, mais ils peuvent choisir de le faire.

Heures de travail

La période de travail standard au Japon est une semaine de 40 heures réparties sur cinq jours. Les employeurs sont censés payer leurs employés au taux des heures supplémentaires, sauf si l'employé occupe un poste de direction. Les heures supplémentaires sont plafonnées à cinq heures par jour, 45 heures par mois et 360 heures par an. Les heures supplémentaires sont rémunérées entre 125 % et 175 % du salaire de base de l'employé.

Congé de maladie

Les employeurs ne sont pas tenus de fournir des congés de maladie à leurs employés. De nombreux contrats de travail au Japon prévoient des congés de maladie, et les employés peuvent utiliser leurs jours de congés payés pour couvrir les jours manqués pour cause de maladie.

Congé de maternité/paternité

Les femmes salariées bénéficient d'un congé de maternité de 14 semaines. Les employeurs ne sont pas tenus de rémunérer les employées pendant cette période, mais peuvent choisir de le faire. Les employées peuvent également avoir droit à des prestations de maternité en vertu du programme de sécurité sociale du Japon. Tout montant payé par l'employeur sera généralement réduit des montants reçus de la sécurité sociale.

Les salariés bénéficient d'un congé parental partiellement rémunéré d'une durée maximale d'un an et demi. Les mères peuvent commencer leur congé de garde d'enfants dès le lendemain de la fin du congé de maternité. Pour les pères, le congé de garde d'enfants peut commencer n'importe quand entre la naissance de l'enfant et le jour où l'enfant atteint l'âge d'un an. Le congé peut être prolongé jusqu'aux un an et demi de l'enfant s'il n'existe pas de service de garde d'enfants. Les employés sont exonérés de l'impôt sur le revenu, de l'assurance du travail et de l'assurance sociale pendant le congé de garde d'enfants. L'impôt sur le revenu et l'assurance du travail sont également reportés pendant le congé de maternité, à moins que l'employé ne fournisse tout ou partie des paiements pendant le congé de maternité. Les employés ont droit à cinq jours par an pour un congé lié à un enfant malade ou blessé.

Compensation

Les employeurs ne sont pas tenus de verser des primes à leurs employés, à moins que celles-ci ne soient inscrites dans le contrat de travail. La pratique courante veut que les employeurs versent des primes dans le cadre de la rémunération des employés, les primes saisonnières étant versées aux travailleurs salariés deux fois par an, en juin ou juillet et en décembre.

Congé annuel

En plus des jours fériés, les employés bénéficient de 10 jours de congé annuel payé après six mois de travail, à condition d'avoir travaillé au moins 80 % du nombre total de jours ouvrables. Ce nombre augmente d'un jour par an pendant l'année et demie suivante, puis de deux jours par an jusqu'à un maximum de 20 jours par an. Les congés annuels non utilisés expirent après deux ans.

Jours fériés
  • Jour de l'an
  • Journée du passage à l'âge adulte
  • Journée de la Fondation
  • L'anniversaire de l'empereur
  • Jour de l'équinoxe de printemps
  • Journée Showa
  • Constitution Memorial Day
  • Journée de la verdure
  • Journée de l'enfant
  • Journée marine
  • Journée de la montagne
  • Journée du respect des personnes âgées
  • Jour de l'équinoxe d'automne
  • Journée de la santé et du sport
  • Journée de la culture
  • Fête du travail de Thanksgiving
Prestations de l'assurance maladie

L'État fournit des soins de santé universels et les employés peuvent être amenés à payer de leur poche certains traitements et procédures médicaux. Le programme légal de cotisation à l'assurance maladie du Japon couvre 98,3 % de la population, le programme public d'aide sociale couvrant les 1,7 % restants. Les citoyens et les non-ressortissants résidents sont tenus de s'inscrire. Les régimes basés sur l'emploi couvrent environ 59 % de la population. L'assurance maladie sociale est destinée à chaque personne employée et les employeurs et les employés y contribuent à hauteur de 5 % du salaire.

Emploi / Licenciement / Indemnité de départ

Au Japon, les contrats de travail peuvent être résiliés à la fin du contrat (s'il s'agit d'un contrat à durée déterminée), par l'employeur ou par l'employé. Les employeurs doivent donner aux employés un préavis de 30 jours avant le licenciement, ou une indemnité de préavis, et avoir une raison valable pour le licenciement. Le licenciement pour motif valable comprend :

  • L'employé n'a pas la capacité d'effectuer le travail correctement.
  • L'employé n'est pas éligible pour le travail assigné.
  • L'employé enfreint les règles de travail de l'employeur
  • Difficultés financières de l'employeur
  • Accord entre le syndicat et l'employeur pour licencier un employé

Le préavis de 30 jours ne s'applique pas à certains travailleurs employés sur une base très temporaire et à court terme, comme les travailleurs saisonniers qui ne sont pas employés plus de quatre mois. Il n'y a pas d'obligation de verser une indemnité de départ en cas de licenciement.

Lois et règlements locaux

Nous comprenons que les lois et règlements locaux changent et qu'il n'est pas facile de trouver un guide de référence précis. Nos données sont recherchées et vérifiées par notre équipe internationale d'avocats spécialisés dans l'emploi, de professionnels des RH et des avantages sociaux et de comptables fiscaux, par l'intermédiaire de notre équipe et de nos consultants Atlas, afin de garantir que les informations sont à jour et exactes.

En savoir plus

Partenariat avec Atlas

En vous associant à Atlas pour votre expansion au Japon, vous pouvez réduire considérablement les processus standard de gestion des affaires sur les marchés étrangers et vous permettre de vous concentrer sur ce que vous faites le mieux : développer votre entreprise ! Pour en savoir plus sur la façon dont Atlas peut simplifier votre capacité à vous développer à l'échelle mondiale, n'hésitez pas à nous contacter.
Nous contacter

Ressources mondiales

Voir tous

Prenez contact avec nous

Notre équipe d'experts régionaux est là pour vous aider dans vos projets d'expansion internationale. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter et nous serons ravis de vous aider.